samedi, août 30, 2014 Heure locale: 08:08

actualités / Mali

Algérie : Washington en contact avec Alger au sujet des Occidentaux pris en otage

Lars Christian Bacher de la compagnie pétrolière Statoil lors d'une conférence de presse concernant la prise d'otages Lars Christian Bacher de la compagnie pétrolière Statoil lors d'une conférence de presse concernant la prise d'otages
x
Lars Christian Bacher de la compagnie pétrolière Statoil lors d'une conférence de presse concernant la prise d'otages
Lars Christian Bacher de la compagnie pétrolière Statoil lors d'une conférence de presse concernant la prise d'otages
La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a eu un entretien téléphonique avec le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, au sujet des Occidentaux pris en otage, à l’aube, dans le Sud de l’Algérie, a indiqué la porte-parole du département d’Etat, Victoria Nuland.

Le ministre algérien de l’Intérieur, Dahou Ould Kablia, exclut toute négociation avec les preneurs d’otages.

Les ravisseurs, qui ont attaqué un complexe gazier dans le Sud de l’Algérie, affirment avoir pris en otage 41 ressortissants occidentaux, dont sept Américains. Ils auraient abattu deux personnes personnes, y compris un Britannique. L’agence Reuters parle aussi d’un Français tué dans l’attaque.

La compagnie BP a confirmé que le complexe gazier d’Ain Amenas a été attaqué et occupé par « un groupe de personnes armées non identifiées. » BP exploite le champ gazier local en consortium avec les compagnies Sonatrach et Statoil Association.

Ain Amenas, AlgérieAin Amenas, Algérie
x
Ain Amenas, Algérie
Ain Amenas, Algérie
Les preneurs d'otages sont des militants d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI). Ce groupe affirme avoir mené l’opération en réponse à la décision de l’Algérie d’ouvrir son espace aérien aux avions français menant des raids dans le Nord du Mali. Le porte-parole d’AQMI a dit à la VOA que sept Américains figurent parmi les otages. Si l’Amérique veut aider la France au Mali, alors elle fera « face aux conséquences », a-t-il déclaré, ajoutant que la France a déclaré « la guerre » et  que les Occidentaux en pâtiraient si cette intervention se poursuivait.

Interrogés par la presse, la porte-parole du département d’Etat, Victoria Nuland, est demeurée prudente, se  limitant à des informations assez générales sur la situation. « Les meilleures informations dont nous disposons, pour le moment, sont que des Américains figurent parmi les otages. J'espère que vous comprendrez qu'en vue d'assurer leur sécurité, je ne vais pas donner de chiffres, je ne vais pas donner de noms ou d’autre détail, pendant que nous continuons de travailler sur ce dossier avec le gouvernement algérien et leur employeur des otages », a expliqué Mme Nuland.
Ce forum a été clos.
Commentaires
     
Il n'y a pas de commentaire dans ce forum. Soyez le premier à en poster.