samedi, novembre 22, 2014 Heure locale: 08:38

actualités

Vigilance accrue en RDC face à l'épidémie d'Ebola

Une victime du virus à Ebola, une maladie contre laquelle il n'existe aucun vaccinUne victime du virus à Ebola, une maladie contre laquelle il n'existe aucun vaccin
x
Une victime du virus à Ebola, une maladie contre laquelle il n'existe aucun vaccin
Une victime du virus à Ebola, une maladie contre laquelle il n'existe aucun vaccin
L'Organisation mondiale de la santé (OMS), préoccupée du fait que  le bilan des victimes du virus Ebola dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC) a plus que doublé en une semaine, passant de 15 à 31 morts.

Selon Mme Fadela Chaib, porte-parole de l'OMS à Genève, « la situation est grave ». Les Nations unies (Onu) comptent poursuivre leur collaboration avec le ministère congolais de la Santé congolais pour juguler cette flambée de fièvre hémorragique à virus Ebola.  

L'état d'épidémie a officiellement été déclaré à la mi-août dans la Province orientale, mais selon le ministre congolais de la Santé, le Dr Félix Kabange Numbi, la maladie s’est déclarée dès le mois de mai 2012, et à ce jour 69 cas ont été enregistrés, y compris au sein du personnel de santé.

Plus de la moitié des cas sont survenus avant la déclaration officielle de l'épidémie le 17 août. Selon le Dr Léo Degel Basira, responsable de l’OMS en RDC, « L’épicentre se situe bien sûr à Isiro en Province orientale, et cela semble se confirmer, et les mesures sont en place pour essayer de contenir l’épidémie ».

« Les informations que nous avons indiquent que l’épidémie est actuellement contenue dans un seul foyer, et donc ne semble pas s’étendre en dehors du foyer d’Isiro, ce qui est une bonne nouvelle », a-t-il poursuivi. Néanmoins, il faudra attendre que le dernier cas soit déclaré pour crier victoire et annoncer la fin de cette ultime flambée du virus hémorragique, a souligné le médecin.
Plus
Plus Programmes Radio