lundi, septembre 01, 2014 Heure locale: 21:01

actualités / afrique

HRW : Situation humanitaire désastreuse dans le sud du Soudan

Des enfants du camp de Jaborona, abritant des personnes déplacées du Kordofan-Sud et du Soudan du Sud, dans le désert près d'Omdurman, le 23 décembre 2012.Des enfants du camp de Jaborona, abritant des personnes déplacées du Kordofan-Sud et du Soudan du Sud, dans le désert près d'Omdurman, le 23 décembre 2012.
x
Des enfants du camp de Jaborona, abritant des personnes déplacées du Kordofan-Sud et du Soudan du Sud, dans le désert près d'Omdurman, le 23 décembre 2012.
Des enfants du camp de Jaborona, abritant des personnes déplacées du Kordofan-Sud et du Soudan du Sud, dans le désert près d'Omdurman, le 23 décembre 2012.
Dans un appel à l’Union Africaine, l’organisation de défense des droits humains Human Rights Watch, s’inquiète de la situation des populations dans la région du Kordofan-Sud et du Nil Bleu, dans le sud du pays, où l’armée soudanaise combat des mouvements rebelles.

900.000 personnes déplacées à cause des bombardements aériens soudanais et d’autres attaques armées, sont menacées de famine généralisée, de malnutrition, et sont exposées à la maladie.

Human Rights Watch demande un accès humanitaire dans la région et recommande que le prochain sommet de l’Union Africaine se penche sur la question.
L'armée soudanaise a mené des raids aériens indiscriminés et commis d'autres violations graves du droit humanitaire international au Kordofan-Sud et au Nil Bleu, a dénoncé début janvier Human Rights Watch.

L'organisation avait appelé l'ONU à hâter une enquête et à sanctionner les responsables des violations commises dans ces combats, ayant débuté en 2011 au moment de l'indépendance du Soudan du Sud, alors que l'armée voulait assoir son autorité sur des mouvements rebelles qui avaient combattu aux côtés des sudistes pendant la guerre civile.