jeudi, octobre 30, 2014 Heure locale: 12:57

actualités / afrique-centrale

Roger Meece à la VOA : il faudrait une force « d’imposition de la paix » dans l’Est de la RDC

Selon le représentant spécial du SG de l’ONU, tous souhaitent une solution durable dans la région.

Roger Meece  (Archives)Roger Meece (Archives)
x
Roger Meece  (Archives)
Roger Meece (Archives)
A Addis-Abeba, la signature du plan de paix régional pour l’Est de la RDC a été reportée lundi. Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a expliqué dans une conférence de presse, le 28 janvier, que cela était dû à « des questions de procédure ». Quant aux dirigeants africains, ils ont dit avoir besoin de plus de temps.

Au micro de Nicolas Pinault, envoyé spécial de la VOA à Kinshasa, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies en RDC, Roger Meece, a souligné l’importance du déploiement d’une force « d’imposition de la paix » qui permettrait de mieux protéger les populations et de favoriser la recherche d’une solution politique durable.

Roger Meece, représentant spécial du SG de l'ONU en RDC
Roger Meece, représentant spécial du SG de l'ONU en RDCi
|| 0:00:00
...
 
🔇
X
Plus
Plus Programmes Radio