vendredi, novembre 21, 2014 Heure locale: 02:10

actualités / afrique-centrale

Pour les présidents d'Afrique Centrale, le M23 doit se retirer de Goma

Les chefs d'Etat étaient réunis en sommet à Kampala pour tenter de trouver un règlement au conflit dans l'est de la RDC.

Les combats qui se poursuivent près de Goma forcent les populations à fuirLes combats qui se poursuivent près de Goma forcent les populations à fuir
x
Les combats qui se poursuivent près de Goma forcent les populations à fuir
Les combats qui se poursuivent près de Goma forcent les populations à fuir
Réunis samedi en sommet à Kampala pour tenter de trouver un règlement au conflit dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), les chefs d'Etat d’Afrique centrale ont demandé aux rebelles l'arrêt des hostilités et de se retirer de Goma (est). Mais cet appel a été lancé en l’absence du président rwandais, Paul Kagamé, absence d’autant plus remarquée que le Rwanda est accusé de soutenir les rebelles, ce que M. Kagamé dément.

Le président rwandais s’est fait représenter à la réunion par sa ministre des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo. Le sommet intervenait alors que l’avance des rebelles dans l'est du Congo suscite de vives préoccupations, et suite au remaniement du commandement de l'armée congolaise.

Le président congolais et commandant suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC),  Joseph Kabila, a suspendu le chef d'état-major de l'armée de terre de la RDC, le général Gabriel Amisi, après qu’il eut été accusé d'avoir vendu des armes à des groupes armés dans l'est de la RDC. 

Selon le récent rapport du groupe d'experts de l'ONU sur la situation à l'Est de la RDC, le général Amisi serait à la tête d'un réseau qui a vendu des armes, notamment des fusils d'assaut AK 47, aux groupes armés de l'Est du pays.

Entre-temps, les combats se sont poursuivis ce samedi pour le contrôle de la localité de Sake, à l’ouest de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu. La plupart des habitants auraient pris la fuite, et les combats sembleraient se déplacer vers Minova, une autre ville plus à l’ouest. Les rebelles ont rejeté un appel précédent de M. Kabila et des présidents du Rwanda et de l'Ouganda, les invitant à se retirer de Goma et à suspendre leur offensive.
Ce forum a été clos.
Commentaires
     
Il n'y a pas de commentaire dans ce forum. Soyez le premier à en poster.
Plus
Plus Programmes Radio