jeudi, juillet 24, 2014 Heure locale: 03:57

actualités

Plus de 400 morts en Syrie ces derniers jours, en dépit de la trêve

Lakhdar Brahimi se dit décu que la trêve n'ait pas tenu, mais appelle à de nouveaux effortsLakhdar Brahimi se dit décu que la trêve n'ait pas tenu, mais appelle à de nouveaux efforts
x
Lakhdar Brahimi se dit décu que la trêve n'ait pas tenu, mais appelle à de nouveaux efforts
Lakhdar Brahimi se dit décu que la trêve n'ait pas tenu, mais appelle à de nouveaux efforts
Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, qui est basé en Grande-Bretagne, le cessez-le feu de quatre jours demandé par le médiateur international Lakhdar Brahimi le temps d’une fête musulmane n’aura pas tenu longtemps et plus de 420 personnes ont été tuées depuis vendredi.

Des avions de combat ont mené  au moins six raids aériens lundi sur des positions différentes, y compris Rankous et Harasta, a-t-il ajouté.

L’Observatoire fait état d'affrontements intenses, les troupes gouvernementales tentant de reprendre le contrôle de plusieurs secteurs aux mains des rebelles anti-gouvernementaux. Un militant de l'opposition a déclaré que « plus de 100 bâtiments ont été détruits » lors d'attaques ce lundi et que « des quartiers entiers sont désertés ».

Par ailleurs, un responsable syrien a déclaré qu'une « voiture piégée terroriste » a fait 10 morts et 41 blessés tout en endommageant lourdements des magasins et des appartements dans la banlieue de Jaramana à Damas, un quartier contrôlé par les forces loyales au président syrien Bachar al-Assad.

Le gouvernement tout comme les rebelles se rejettent mutuellement la responsabilité de la fin de la trêve de quatre jours facilitée par le médiateur onusien pour la fête de l’Eid al-Adha et qui aurait dû débuter le 26 octobre.

Le Secrétaire Général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exprimé sa profonde déception face à la rupture du cessez-le-feu. Lors d'un discours lundi en Corée du Sud, M. Ban a appelé la communauté internationale à redoubler d’efforts pour faire cesser les combats.

L’émissaire de l’ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, a également exprimé ses regrets.  Au terme d’entretiens lundi à Moscou avec le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov, M. Brahimi s’est dit désolé par cet échec, tout en ajoutant qu’il ne devrait décourager personne. « Nous allons continuer d’œuvrer aussi dur que possible, et en collaboration avec tout le monde en Syrie et hors du pays, pour faire retomber la violence, y mettre fin et placer la Syrie sur la voie d’un nouvel avenir » a dit M. Brahimi.
Ce forum a été clos.
Commentaires
     
Il n'y a pas de commentaire dans ce forum. Soyez le premier à en poster.