jeudi, juillet 24, 2014 Heure locale: 13:03

actualités / afrique-centrale

Union africaine: un accord sur la RDC pourrait être signé lundi

Entre-temps, des organisations humanitaires continuent de réclamer un rôle plus prononcé pour l'UA dans l'Est congolais.

Des rebelles du M23 à Bunagana, en RDC, près de la frontière ougandaise (5 déc. 2012)
Des rebelles du M23 à Bunagana, en RDC, près de la frontière ougandaise (5 déc. 2012)
Les dirigeants africains ont commencé à arriver vendredi à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, où ils participeront, lundi, au sommet de l'Union africaine. Ce sommet devrait se pencher sur la reprise des conflits en République centrafricaine, dans l'Est de la République démocratique du Congo, au Mali, en Somalie, mais aussi au Soudan et au Soudan du Sud.

Concernant la RDC, un accord pourrait être signé lundi, affirme un responsable onusien. Dans ce document, les leaders régionaux s'engageront à faire oeuvre commune pour chercher des solutions aux différents problèmes (militaires, politiques et économiques).

Vendredi, l’organisation humanitaire Oxfam a lancé un appel pressant aux dirigeants de l’Union africaine pour qu’ils fassent de la paix dans l’Est de la RDC une priorité.

Alors que les pourparlers de Kampala ne semblent pas sur la voie de la réussite, et que des milliers de civils continuent d’être soumis à toutes sortes de privations et de menaces (en particulier dans le Nord-Kivu), l’organisation régionale devrait jouer un rôle de premier plan, nous dit Désiré Assogbavi, directeur du bureau d’Oxfam auprès de l’Union africaine.

Une famille congolaise affectée par la crise dans l'EstUne famille congolaise affectée par la crise dans l'Est
x
Une famille congolaise affectée par la crise dans l'Est
Une famille congolaise affectée par la crise dans l'Est
Dans un entretien avec le Service francophone de la VOA, M. Assogbavi dit que "tous les jours, nous voyons les souffrances qu'endurent des milliers de femmes, d'hommes et d'enfants," tout simplement parce que "cette guerre a trop duré".

Il croit que l'UA doit tout faire pour s'imposer en tant qu'organisation régionale, car les acteurs qui sont sur le terrain ou qui travaillent sur le dossier de la RDC n'ont pas produit des résultats satisfaisants, compte tenu de l'ampleur de la crise humanitaire dans le Nord-Kivu et ailleurs en RDC.

Ecoutez-le au micro de Chérubin Dorcil.

Désiré Assogbavi, directeur du bureau d'Oxfam auprès de l'Union africaine
Désiré Assogbavi, directeur du bureau d'Oxfam auprès de l'Union africainei
|| 0:00:00
...
 
🔇
X
Ce forum a été clos.
Triage des commentaires
Commentaires
     
Par: Pasteur BWANA De: Cameroun
26.01.2013 11:46
C'est dommage qu'avec 8 millions de morts, la communauté internationale reste passive face au drame congolais! La solution idéale, au vu de la fraude généralisée qui a caractérisé les dernières présidentielles serait un dialogue ouvert à tous pour une refondation de la RDC. Le gouvernement Kabila a donné les preuves de son incapacité et incompétence pour oeuvrer en faveur du bien être d'un plus grand nombre de congolais. la situation est pire que celle connue sous Mobutu. Vu l'incapacité de l'opposition politique à faire évoluer la situation, le cadre idéal est celui qu'offre la venue du M23, les dictateurs n'étant flexibles qu'aux seuls bruits des armes.