jeudi, novembre 27, 2014 Heure locale: 21:46

actualités

Optimisme de Barack Obama concernant l’immigration illégale

A Las Vegas, Barack Obama a averti que la réforme de l'immigration va provoquer un débat passionnéA Las Vegas, Barack Obama a averti que la réforme de l'immigration va provoquer un débat passionné
x
A Las Vegas, Barack Obama a averti que la réforme de l'immigration va provoquer un débat passionné
A Las Vegas, Barack Obama a averti que la réforme de l'immigration va provoquer un débat passionné
Le président Barack Obama se dit encouragé par le désir sincère du Congrès de résoudre le problème des 11 millions d’immigrants en situation irrégulière aux Etats-Unis. S’exprimant mardi à Las Vegas, dans le Nevada, il a affirmé partager les propositions faites lundi par des sénateurs républicains et démocrates concernant la réforme de l’immigration.

M. Obama a souligné qu’un consensus a émergé au niveau national concernant la nécessité de résoudre le problème de l’immigration, dont il a souligné l’ampleur.
« Nous avons actuellement 11 millions de sans-papiers aux Etats-Unis, 11 millions d’hommes et de femmes venus de partout dans le  monde, et qui vivent leur vie dans le noir », a-t-il déclaré.

Certes, ils ont violé la loi en franchissant la frontière illégalement, ou en restant dans le pays au-delà de la durée de leur visa, mais ils sont ici, et pour certains, depuis des années, a rappelé le président américain. Il s’agit de membres productifs de la société, qui prennent soin de leur famille, de leurs voisins, qui cherchent quotidiennement à gagner leur vie comme tout le monde, a-t-il ajouté.

Au-delà de l’aspect humain, M. Obama a fait remarquer qu’il y a un motif économique à procéder à la réforme de l’immigration : il s’agit de trouver les moyens de retenir les brillants jeunes étrangers qui étudient ici aux Etats-Unis, et qui après une formation de pointe, pourraient repartir chez eux.

« La société Intel a été lancée avec l’aide d’un immigrant qui a étudié ici et qui est resté ici ; Instagram a été lancée avec le concours d’un immigrant qui a étudié ici, puis est resté ici » a fait valoir le président.

Ne pas encourager ces jeunes à rester ici aux Etats-Unis n’aide pas l’économie américaine, mais les économies rivales de   pays tels que la Chine ou l’Inde, où ces immigrants retourneraient, a averti le chef de l’exécutif américain.

M. Obama a fait siennes les propositions présentées lundi par des sénateurs démocrates sur une réforme de l’immigration.

« Pour la première fois depuis plusieurs années, républicains et démocrates semblent disposés à s’attaquer ensembles à ce dossier », a-t-il souligné.

Le président a également évoqué la nécessité d’une application rigoureuse de la loi en matière d’immigration, du renforcement de la sécurité aux frontières, de la mise en place d’un système national de vérification du statut des demandeurs d’emplois, et la résolution du cas des 11 millions d’illégaux présents aux Etats-Unis, avec comme base une voie vers la citoyenneté.

De l’avis du président Obama, les Etats-Unis sont enfin parvenus à un stade où la réforme de l’immigration est à portée de main. Toutefois, a-t-il averti, ce processus sera marqué par un débat de plus en plus passionné à mesure qu’on approchera de l’objectif.
Plus
Plus Programmes Radio