jeudi, octobre 02, 2014 Heure locale: 14:27

actualités / états-unis

Obama/Boehner : difficiles négociations à venir

x
Le déficit budgétaire est de nouveau au cœur des débats quelques jours après une camapagne présidentielle âprement disputée. Il est notamment question de la nécessité de réduire le déficit budgétaire et les façons de stimuler la croissance.
 
Sans accord d’ici au 1er janvier 2013, des coupes automatiques et des hausses d’impôts d’environ 600 milliards de dollars interviendront, au risque de replonger l’économie américaine dans la récession.
 
Les deux camps ont donc jusqu’à la fin de l'année 2012 pour accorder leurs violons sur une réduction massive de la dette publique.

Barack Obama veut trouver donc un consensus : "j'ai invité les dirigeants des deux partis à la Maison Blanche la semaine prochaine afin de commencer à trouver un consensus sur les défis que nous allons seulement pouvoir relever ensemble. L'année dernière, j'ai travaillé avec les démocrates et les républicains pour réduire un milliard de dollars de dépenses que nous ne pouvions pas nous permettre. Mais parvenir à la prospérité requiert plus. Si nous voulons vraiment réduire le déficit, il faut combiner la réduction des dépenses avec les revenus et cela signifie qu’il faudra demander aux Américains les plus riches de payer un peu plus d'impôts."

Après les élections du 6 novembre, les républicains ont conservé le contrôle de la Chambre des représentants et les démocrates, le Sénat. Ce qui signifie que l'équilibre des forces reste le même. Les deux parties sont donc condamnes à s'entendre pour éviter le "fiscal cliff ou "gouffre budgétaire".

Avant le discours de Barack Obama ce vendredi, le président républicain de la Chambre des représentants a tenu une conférence de presse. John Boehner a indiqué que son équipe était prête à travailler avec leurs opposants politiques pour éviter que l'économie américaine ne retourne en récession :  '' un peu plus tôt cette semaine, le président et moi-même avons eu une brève conversation. C’était cordial et je pense que tous deux nous sommes d’accord que trouver un moyen d'éviter le gouffre budgétaire est important pour notre pays. J'ai bon espoir que des pourparlers productifs peuvent commencer bientôt afin que nous puissions forger un accord que le Congrès peut adopter.''
 
Le républicain John Boehner a également déclaré qu'il pourrait être ouvert à augmenter les ressources de l'État, ce qui implique une hausse de revenus, peut-être par la suppression de niches fiscales. Mais cela devrait, selon lui, inclure des changements à des programmes tels que la Sécurité sociale et le Medicare.
Ce forum a été clos.
Commentaires
     
Il n'y a pas de commentaire dans ce forum. Soyez le premier à en poster.