lundi, juillet 28, 2014 Heure locale: 06:14

actualités / afrique-de-l-ouest

Nord-Mali: Paris aurait versé des millions de dollars aux islamistes pour obtenir la libération des otages

Une ancienne diplomate américaine soutient que la France a versé 17 millions de dollars pour obtenir la libération des citoyens français enlevés par AQMI dans une mine d'uranium dans le nord du Niger en 2010.

Guerre au Nord-MaliGuerre au Nord-Mali
x
Guerre au Nord-Mali
Guerre au Nord-Mali
Une ancienne diplomate américaine affirme que Paris a canalisé des millions de dollars en paiements de rançons aux mêmes militants islamistes que la France combat maintenant au Mali.

Vicki Huddleston, ancien ambassadeur des Etats-Unis au Mali, s’est exprimée dans une interview à la chaîne de télévision française, iTele, une interview diffusée ce vendredi.

Huddleston soutient que la France a versé 17 millions de dollars pour obtenir la libération des citoyens français enlevés par AQMI, Al-Qaïda au Maghreb islamique dans une mine d'uranium dans le nord du Niger en 2010.

Selon elle, la France n'est pas allée directement vers les extrémistes et leur dire: « Voici vos 17 millions de dollars », mais elle aurait plutôt indirectement payé la rançon. La diplomate souligne que l'argent a fini dans les mains du gouvernement malien et ensuite, au moins une partie du paiement a été remis aux militants.

Huddleston dit aussi que les groupes extrémistes ont utilisé l'argent pour acheter des armes et recruter.

Claude Guéant, ancien secrétaire général de l’Elysée sous Nicolas Sarkozy, a nié que la France ait effectué des paiements de rançons. Sur iTele, il affirme que ce sont des intermédiaires qui ont négocié la libération des otages.
Ce forum a été clos.
Commentaires
     
Il n'y a pas de commentaire dans ce forum. Soyez le premier à en poster.