samedi, novembre 01, 2014 Heure locale: 10:57

actualités / états-unis

Mali : Un général américain contre une « intervention militaire prématurée »

Le chef d’Africom, le général Carter Ham, préfère des négociations avant toute action armée contre les islamistes

Mali - Ansar DineMali - Ansar Dine
x
Mali - Ansar Dine
Mali - Ansar Dine
Le principal commandant militaire américain en Afrique a déclaré qu’al-Qaïda et d’autres groupes extrémistes sont en train de consolider leur position dans le nord du Mali. Le général Carter Ham met, toutefois, en garde contre ce qu’il appelle une « intervention militaire prématurée » dans cette région.

Le chef d’Africom s’est exprimé ainsi lundi lors d’un forum à Washington, disant qu’à son avis toute action entreprise aujourd’hui serait infructueuse et contribuerait, en fin de compte, à envenimer la situation. Il est plutôt partisan de négociations avant une intervention militaire.

L’officier supérieur américain se dit en faveur d’une solution africaine à la crise malienne, rappelant les récents succès des forces de l’Union africaine et des soldats somaliens qui ont repris des secteurs de la Somalie contrôlés par les militants d’al-Shabab. Une telle approche, dit-il, a relégué al-Shabab, en général, en « mode de survie ».

Des rebelles Touaregs et islamistes ont pris le contrôle du Nord-Mali, suite à un coup d’État militaire au mois de mars dernier, qui a renversé le gouvernement civil du Mali.

Le Conseil de Sécurité de l’ONU planche maintenant sur une proposition de l’UA et de la CEDEAO (la Communauté économique des États d’Afrique de l’ouest) d’envoyer 3 300 soldats au Mali pour la reconquête du nord.
Ce forum a été clos.
Commentaires
     
Il n'y a pas de commentaire dans ce forum. Soyez le premier à en poster.
Plus
Plus Programmes Radio