mercredi, juillet 23, 2014 Heure locale: 03:41

actualités / afrique-de-l-ouest

Drones américains au Niger...la société civile réagit

Il s’agirait de drones de surveillance pour recueillir des renseignements sur les activités des groupes islamistes armés dans cette région.

Un drone américain sur la piste de l'aéroport militaire de Kandahar, en Afghanistan (juin 2010)
Un drone américain sur la piste de l'aéroport militaire de Kandahar, en Afghanistan (juin 2010)
Les États-Unis envisagent de stationner des drones dans la Bande sahélo-saharienne. Il s’agirait de drones de surveillance pour recueillir davantage de renseignements sur les activités des groupes islamistes armés dans cette région.

Des responsables américains qui s'exprimaient sous couvert de l'anonymat ont confirmé l’information parue dans le quotidien New York Times.

Le Niger a donné son feu vert et près de 300 soldats américains pourraient ainsi être déployés dans ce pays voisin du Mali, pour mettre en œuvre ces drones.

Brigi Rafini, Premier ministre du NigerBrigi Rafini, Premier ministre du Niger
x
Brigi Rafini, Premier ministre du Niger
Brigi Rafini, Premier ministre du Niger

Selon un responsable militaire américain, cité par le New York Times, c’est le conflit au Mali qui a poussé le Pentagone à envisager une telle base, mais il a ajouté que celle-ci bénéficierait également aux activités de renseignements et de surveillance américaines dans l'ensemble de la région.

Les États-Unis ne possèdent qu'une seule base militaire permanente en Afrique - à Djibouti, précisément – et elle est à environ 5.000 kilomètres du Mali.
Dans la société civile nigérienne, certains leaders se disent déçus. Ils ont répondu aux questions de notre correspondant Abdoulrazak Idrissa.

Des Nigériens opinent sur le déploiement de drones dans leurs pays
Des Nigériens opinent sur le déploiement de drones dans leur paysi
|| 0:00:00
...
 
🔇
X
Ce forum a été clos.
Triage des commentaires
Commentaires
     
Par: albora24 De: france
30.01.2013 15:25
A l'attention des nigériens interviewés dans la bande son...
Messieurs
votre pays n'est plus au bord du gouffre mais dans l'abîme, il est facile d'être envers et contre tout quand le gouvernement, quel qu’il soit ne contrôle même plus sa propre population. Des rodéos meurtriers organisés par des gosses de riches ont lieu quotidiennement devant le lycée Kouara ce au milieu de la foule et en dépit de la sécurité de tout un chacun. Messieurs restez sérieux et commencez par éduquer votre propre peuple avant de venir phraser avec indignation.
à moins que vous vous accommodiez des méthodes barbares d'Aqmi and co mais dans ce cas, regardez le soulagement de vos voisins maliens.
j'ai connu, voilà 35 ans, le Niger prospère...
Vous, les beaux parleurs, vous avez gâté votre propre pays alors faites nous l'économie de vos palabres qui n'ont ni queue ni tête

merci