dimanche, avril 20, 2014 Heure locale: 05:52

actualités / afrique-de-l-ouest

Mali : Le MNLA reprend des forces, pour, dit-il, reprendre Ménaka au Mujao

Des membres du MNLA et d'Ansar Dine à Ouagadougou le 16 novembre 2012, lors d'une rencontre avec le médiateur de la Cédéao pour le Mali, le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré.Des membres du MNLA et d'Ansar Dine à Ouagadougou le 16 novembre 2012, lors d'une rencontre avec le médiateur de la Cédéao pour le Mali, le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré.
x
Des membres du MNLA et d'Ansar Dine à Ouagadougou le 16 novembre 2012, lors d'une rencontre avec le médiateur de la Cédéao pour le Mali, le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré.
Des membres du MNLA et d'Ansar Dine à Ouagadougou le 16 novembre 2012, lors d'une rencontre avec le médiateur de la Cédéao pour le Mali, le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré.
Taille du texte - +
Dans le nord du Mali, à proximité de Ménaka, près de la frontière avec le Niger, le MNLA recrute de nouveaux membres et reprend des forces, pour, selon la branche armée du mouvement, reprendre la ville de Ménaka. Les indépendantistes en ont été chassés par le Mujao le 19 novembre dernier.

Un responsable de la branche armée du groupe, Inkinane ag Attaher, a dit à la VOA que leur intention était de reprendre aussi le contrôle d’Ansongo et de Gao. Selon lui, Ansar Dine souhaite installer un poste de contrôle dans la ville de Ménaka, occupée par le Mouvement pour l’Unicité et le Jihad en Afrique de l’Ouest.

D’autre part, le président du Mouvement National de Libération de l’Azawad, Bilal ag Chérif, est à Paris à la tête d’une délégation du MNLA pour des discussions avec des responsables du ministère des Affaires étrangères français. La délégation a été reçue le 22 novembre par le représentant spécial de la France pour le Sahel, Jean-Félix Paganon. L’objectif du groupe indépendantiste malien est d'obtenir un soutien pour combattre des groupes liés à Aqmi qui contrôlent le nord du Mali.

De son côté, une délégation du groupe islamiste Ansar Dine, qui était en discussion ce mois de novembre avec les autorités du Burkina Faso à Ouagadougou, est actuellement en Algérie, autre pays médiateur dans la crise au Mali.


Ce forum a été clos.
Commentaires
     
Il n'y a pas de commentaire dans ce forum. Soyez le premier à en poster.