vendredi, avril 25, 2014 Heure locale: 00:13

actualités / santé

La tomate pour éviter les AVC

La tomate, surtout cuite, recommandée pour éviter les AVC La tomate, surtout cuite, recommandée pour éviter les AVC
x
La tomate, surtout cuite, recommandée pour éviter les AVC
La tomate, surtout cuite, recommandée pour éviter les AVC
Taille du texte - +
La tomate peut aider à éviter les accidents cardio-vasculaires. C’est ce qu’affirme une étude à long terme, et dont les résultats ont été publiés dans la revue « Neurology ». Elle a montré que les personnes qui ont l'habitude de consommer beaucoup de tomates sont moins susceptibles de souffrir de malaises cardiaques, car ces fruits sont riches en lycopène, un antioxydant qui, selon les scientifiques, réduit le risque d’accident cardio-vasculaire.

Des chercheurs ont suivi les régimes alimentaires de plus de 1.000 hommes résidant aux environs de l'université de Finlande orientale. Les sujets ont été divisés en quatre groupes en fonction de la quantité de lycopène mesurée dans leur sang au début de l'étude.

Plus de douze ans plus tard, on recensait 25 accidents cardiaques dans un groupe de 258 hommes, ceux qui avaient au départ les plus faibles niveaux de lycopène, et seulement 11 dans le groupe de 259 hommes qui, par contre, avaient un taux de lycopène élevé au début de l’étude, soit une réduction de 55 % du risque d'accident vasculaire cardiaque (AVC).

Larry Goldstein, directeur du Centre des AVC de l'université Duke à Durham en Caroline du Nord, estime que le lycopène peut réduire le risque d'accident vasculaire cérébral en protégeant les cellules contre les effets néfastes des radicaux libres. Ce sont des molécules nocives produites par la dégradation des aliments et des substances toxiques environnementales tels que la fumée de tabac et la radiothérapie.

Selon les experts, les antioxydants peuvent réduire l'inflammation et la coagulation sanguine qui peut conduire à des accidents vasculaires cérébraux. Le lycopène est un antioxidant puissant, ajoute M. Goldstein. « Cela dit, d'autres composés de cette catégorie n'ont pas vraiment été associés à un risque réduit d'AVC. Donc, encore une fois, il s'agit d'un domaine où les recherches doivent se poursuivre », a-t-il souligné.

Le lycopène est la substance qui donne aux fruits et légumes leur couleur rouge ou orange vif, incluant non seulement des fruits tels que la tomate, surtout cuite, la pastèque crue, le pamplemousse rose, la goyave, et la papaye, mais aussi des légumes tels que les poivrons rouges.
 
M. Goldstein avertit que les études telles que celles menées en Finlande doivent être répétées pour en confirmer les résultats. Les participants interrogés au début de l'étude il y a une dizaine d'années ne peuvent plus se souvenir de ce qu'ils ont consommé au cours de l'enquête, et les résultats devraient être répétés dans différentes populations - et parmi des groupes de femmes – avant qu’on puisse en tirer des conclusions définitives.

Mais ce qui est certain, ajoute M. Goldstein, c’est que les suppléments de lycopène ne semblent pas protéger contre le risque d’AVC. Donc, inutile de se précipiter au magasin de vitamines. « Il y a peut-être quelque chose d'autre que nous ne mesurons pas, et c’est peut être ça qui donne de meilleurs résultats », souligne M. Goldstein. Entre-temps, l’Association américaine du Cœur suggère un régime riche en légumes et fruits, dont les tomates.
Ce forum a été clos.
Commentaires
     
Il n'y a pas de commentaire dans ce forum. Soyez le premier à en poster.