mercredi, octobre 01, 2014 Heure locale: 16:15

actualités / monde

Inde : la victime du viol, incinérée

Les vigiles se poursuivent en Inde, pour protester contre le supplice infligée à la jeune femme violée le 16 décembreLes vigiles se poursuivent en Inde, pour protester contre le supplice infligée à la jeune femme violée le 16 décembre
x
Les vigiles se poursuivent en Inde, pour protester contre le supplice infligée à la jeune femme violée le 16 décembre
Les vigiles se poursuivent en Inde, pour protester contre le supplice infligée à la jeune femme violée le 16 décembre
Le corps de la jeune femme qui a été victime d’un viol collectif  à la mid-décembre en Inde a été incinéré aujourd’hui lors d’une cérémonie privée. Elle est décédée samedi à l’âge de 23 ans dans un hôpital de Singapour d’où son corps a été rapatrié.

Le Premier ministre indien, Manmohan Singh, et Sonia Gandhi, la chef du Parti du Congrès (au pouvoir), étaient à l'aéroport dimanche matin pour recevoir la dépouille et rencontrer la famille de la victime.

La jeune femme, dont l’identité n’a pas été révélée, est morte dans un hôpital de Singapour des suites de blessures internes et des lésions cérébrales subies lors de l'attaque.

Les autorités indiennes ont inculpé six hommes pour assassinat. Selon la police, les accusés risquent la peine de mort s'ils sont reconnu coupables.

Dans de nombreuses villes de l’Inde, des vigiles se sont poursuivies ce weekend, les manifestants demandant justice pour la victime, et appelant à des mesures pour mieux protéger les femmes. A Mumbai, des stars de Bollywood proches de la classe politique ont pris partie. « Cette affaire est tellement sordide qu’en tant qu’homme je suis révulsé par le fait que les pensées de quelqu’un puissent être aussi démentes qu’elles le pousseraient à mutiler une jeune femme » a déclaré le chanteur Sonu Nigam. Les châtiments les plus lourds devraient s’appliquer aux auteurs de l’attentat, a-t-il ajouté.

A New Delhi, des manifestations massives se poursuivent depuis l’attaque le 16 décembre.