jeudi, août 28, 2014 Heure locale: 01:01

actualités / afrique-centrale

Goma aux mains du M23

x
En 24h, les rebelles du M23 sont donc parvenus à conquérir la ville. Une information confirmée par les autorités congolaises qui appellent la population à la résistance.

De Kinshasa, le président congolais Joseph Kabila a aussitôt lancé un appel "au peuple ainsi qu'à toutes les institutions" à se mobiliser contre l'agression dont la RDC se dit victime de la part du Rwanda voisin. "Je demande la participation de toute la population à défendre notre souveraineté", a-t-il dit.

Interrogé par la Voix de l'Amérique, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, a répété que "même si Kinshasa est prise, nous résisterons toujours."

Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais au micro de Nicolas Pinault
Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais au micro de Nicolas Pinaulti
|| 0:00:00
...
 
🔇
X

Dimanche, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, avait assuré que les 6.700 Casques bleus basés dans le Nord-Kivu allaient y rester. La VOA a joint le porte-parole de la Mission onusienne en RDC qui a réagi à la prise de Goma par le Mouvement du 23 mars.

Madnodje Mounoubai, porte-parole de la MONUSCO au micro de Nicolas Pinault
Madnodje Mounoubai, porte-parole de la MONUSCO au micro de Nicolas Pinaulti
|| 0:00:00
...
 
🔇
X
Ce forum a été clos.
Triage des commentaires
Commentaires
     
Par: Anonyme
20.11.2012 16:58
La meilleure solution pour résoudre cette crise montée de toute pièce c'est la démission sans autres formes de procès de Kabila et de son gouvernement.


Par: Dipa Kabasela De: Washington DC
20.11.2012 14:57
Kabila doit demissioner, il n'ya pas d'autre option. On est fatigué avec un president faible au national qu'international.