jeudi, août 21, 2014 Heure locale: 23:55

actualités

Fusillade d’Oakland en Californie : le suspect souffre de schizophrénie

Des étudiants de l'université Oikos lors de la tuerie le 2 avril 2012 Des étudiants de l'université Oikos lors de la tuerie le 2 avril 2012
x
Des étudiants de l'université Oikos lors de la tuerie le 2 avril 2012
Des étudiants de l'université Oikos lors de la tuerie le 2 avril 2012
A Oakland, en Californie, un juge a statué que la santé mentale du suspect dans la fusillade mortelle du 2 avril 2012 dans une  petite université chrétienne de la ville n’est pas assez bonne pour qu’il soit traduit en justice.

Deux médecins ayant examiné One Goh, l’Américain d’origine coréenne responsable du massacre, ont conclu qu’il souffre de schizophrénie paranoïde. Les victimes de cette maladie entendent des voix et perdent contact avec la réalité.

Ce diagnostic a été accepté par la juge Carrie Panetta, qui a ordonné au prévenu de se présenter à nouveau devant le tribunal d’ici à trois semaines, lorsqu’il sera décidé dans quel hôpital spécialisé il sera traité.

Goh pourrait encore être jugé si sa santé mentale s’améliore éventuellement.

Goh a méthodiquement tué sept personnes et en a blessé trois autres à l'Université Oikos, un petit établissement chrétien fréquenté surtout par des américano-coréens.

Selon la police, Goh a ciblé un responsable de l'école qui l'avait expulsé et d'autres étudiants qui auraient ridiculisé ses compétences linguistiques en anglais.