lundi, novembre 24, 2014 Heure locale: 16:05

actualités

Des progrès sans précédent dans la lutte contre les maladies tropicales négligées, affirme l'OMS

Des centaines de millions de personnnes souffrent de maladies dites négligéesDes centaines de millions de personnnes souffrent de maladies dites négligées
x
Des centaines de millions de personnnes souffrent de maladies dites négligées
Des centaines de millions de personnnes souffrent de maladies dites négligées
L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé que des progrès sans précédent ont été accomplis dans la lutte contre 17 maladies tropicales négligées. Et ce grâce au lancement d'une nouvelle stratégie mondiale, ainsi qu’à un approvisionnement régulier en médicaments d'un bon rapport coût/efficacité et de bonne qualité, sans oublier le soutien de ses partenaires mondiaux.


Dans un récent rapport, l’OMS précise qu'à l'échelle mondiale, une nouvelle dynamique permet d’espérer l'élimination de nombreuses affections qui touchent avant tout les populations pauvres.

« Ces maladies qu’on qualifie de négligées sont en fait des maladies qui affectent particulièrement les populations les plus pauvres sur cette planète », explique le Dr. Denis Daumerie, du département de la Lutte contre les maladies tropicales négligées à l'OMS.

« Depuis 2007 et un peu plus encore récemment, depuis l’an dernier, la communauté internationale, de nombreux partenaires et des laboratoires pharmaceutiques ont fourni des moyens très impressionnants pour pouvoir atteindre et traiter un grand nombre de personnes affectées par ces maladies », a-t-il ajouté.

Les maladies tropicales négligées touchent plus d’un milliards d’êtres humains à travers le monde, rappelle l’OMS.

« Ces maladies affectent les populations qui sont les plus pauvres, qui ont un accès limité à l’hygiène, à l’éducation, à l’eau, aux services de santé et de ce fait, malheureusement aujourd’hui sur cette planète presque 2 milliards de personnes vivent sous ce qu’on qualifie de niveau de pauvreté, et ce sont ces personnes qui sont atteintes par les maladies négligées, poursuit le Dr. Daumerie.
Plus
Plus Programmes Radio