lundi, septembre 01, 2014 Heure locale: 13:35

actualités

Des dizaines de milliers d'Africaines seront protégées contre le cancer du col de l’utérus

Un récent vaccin contre le cancer du col de l'utérus va être administré dans sept pays africains Un récent vaccin contre le cancer du col de l'utérus va être administré dans sept pays africains
x
Un récent vaccin contre le cancer du col de l'utérus va être administré dans sept pays africains
Un récent vaccin contre le cancer du col de l'utérus va être administré dans sept pays africains
Plus de 180.000 jeunes filles de pays en développement vont être protégées contre la principale cause de cancer du col de l’utérus grâce au vaccin anti-VPH, le virus du papillome humain. La campagne sera  financée par la GAVI alliance.

A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, GAVI a confirmé que sept pays africains seront parmi les premiers à bénéficier du programme pilote de vaccination. S’il s’avère concluant, GAVI espère l’étendre à plus de 30 millions de filles dans plus de 40 pays d’ici 2020.        

« Ce vaccin sera administré par injection dans le bras de la jeune fille âgée de neuf à treize ans » explique Dominique de Santis de la GAVI Alliance. Il est administré en trois doses sur une période de six mois. « C’est essentiel que le vaccin soit administré aux filles qui n’ont pas encore eu de rapports sexuels », poursuit-elle. « Parce qu’en fait le vaccin n’est plus efficace une fois que la fille a commencé des rapports ». 

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le cancer du col de l’utérus est particulièrement mortel dans les pays en développement, notamment en Afrique subsaharienne.

« Ce que beaucoup de gens oublient c’est que le cancer du col de l’utérus est l’un des cancers qui tue le plus de femmes dans les pays en développement » poursuit Mme de Santis de la GAVI Alliance. « Sur les 275.000 femmes qui meurent chaque année de ce cancer dans le monde, 85 % vivent dans les pays les plus pauvres de la planète » rappelle-t-elle.

GAVI est un partenariat des secteurs public et privé sur les questions d’immunisation qui a pour but d’accélérer les progrès dans le domaine de la vaccination. L’alliance regroupe notamment plusieurs agences des Nations Unies (ONU).