mercredi, juillet 30, 2014 Heure locale: 13:07

actualités / afrique-centrale

RCA: l’ex chef d’état-major de Bozizé nommé Inspecteur général des armées

Surpris, le général Guillaume Lapo pose des conditions avant d’accepter l’offre du président Djotodia. Il dit craindre pour sa vie et être toujours réfugié au camp M’Poko de la Fomac.

Un membre de la rébellion Séléka devant la base militaire sud-africaine abandonnée à Bangui, le 26 mars 2013.
Un membre de la rébellion Séléka devant la base militaire sud-africaine abandonnée à Bangui, le 26 mars 2013.
L'ancien chef d'état-major de l'armée centrafricaine sous le régime Bozizé, Guillaume Lapo, a été nommé Inspecteur général des armées par décret présidentiel mardi.

C’est le second haut gradé des ex-Faca nommé par le président de transition Michel Djotodia, après la nomination du général Jean-Pierre Dolewaya, actuel chef d'état-major des armées.

Le général Lapo avait été limogé par François Bozizé le 2 janvier 2013. L’ancien chef d’Etat lui reprochait de collaborer avec la rébellion.

Des soldats de la FOMAC, le 20 juillet 2013 à Bangui, CentrafriqueDes soldats de la FOMAC, le 20 juillet 2013 à Bangui, Centrafrique
x
Des soldats de la FOMAC, le 20 juillet 2013 à Bangui, Centrafrique
Des soldats de la FOMAC, le 20 juillet 2013 à Bangui, Centrafrique

M. Djotodia a rencontré lundi des membres de l'ex-coalition rebelle Séléka et des officiers de l’ancienne armée centrafricaine.

Le général Guillaume Lapo, qui n’est plus dans les rangs de l’armée et affirme craindre pour sa vie et celle de sa famille, a dit à la VOA qu’il va réfléchir sur l’acceptation ou non de cette nomination.