lundi, novembre 24, 2014 Heure locale: 07:59

actualités / Afrique

Kenya-Violence : Mort d'une trentaine de policiers dans le nord

Les coupables seront capturés et punis, assure le porte-parole de la police kenyane Eric Kiraithe.

Le président kenyan Mwai Kibaki (archives)
Le président kenyan Mwai Kibaki (archives)
Les assaillants ont tendu une embuscade samedi dans le district de Baragoi, situé dans le nord du Kenya. Les équipes de secours y ont trouvé 11 cadavres samedi et 19 autres le dimanche 11 novembre. Neuf survivants ont été hospitalisés. Dans la soirée de lundi, le bilan est passé à 34 morts.

Les coupables seront capturés et punis, assure le porte-parole de la police kenyane Eric Kiraithe. « Il y a eu quelques arrestations et cette enquête va continuer. Les criminels qui ont commis ces actes devront faire face à la loi, d’une façon ou d’une autre, » a déclaré le porte-parole. Il a aussi fait savoir que la Police procède maintenant à une révision de ses méthodes d’opération dans la zone afin de prévenir la répétition de tels actes.

Jusqu'à présent, personne n’a revendiqué la responsabilité de l’attaque mais les autorités ont pointé du doigt des voleurs de bétail, dans le cadre d’une autre attaque, à Baragoi, le mois dernier, ou 13 personnes ont trouvé la mort.

Dans le nord aride du Kenya, vols de bétails et règlements de compte sont fréquents, mais rarement s’en prend-t-on directement à des agents de la force publique. Nous en avons parlé avec un ancien ambassadeur américain au Kenya, Marc Bellamy, qui enseigne maintenant les relations internationales à Simmons College, dans le Massachusetts.

Prof. Marc Bellamy au micro de Chérubin Dorcil
Prof. Marc Bellamy au micro de Chérubin Dorcili
|| 0:00:00
...    
🔇
X
Ce forum a été clos.
Commentaires
     
Il n'y a pas de commentaire dans ce forum. Soyez le premier à en poster.
Plus
Plus Programmes Radio