lundi, septembre 01, 2014 Heure locale: 18:36

actualités / états-unis

Amende record pour la banque britannique HSBC

En payant cette amende, HSBC va pouvoir mettre fin aux poursuites aux Etats-UnisEn payant cette amende, HSBC va pouvoir mettre fin aux poursuites aux Etats-Unis
x
En payant cette amende, HSBC va pouvoir mettre fin aux poursuites aux Etats-Unis
En payant cette amende, HSBC va pouvoir mettre fin aux poursuites aux Etats-Unis

La banque britannique HSBC a accepté de payer 1,92 milliard de dollars, un montant record, pour mettre fin aux poursuites aux États-Unis, où elle était accusée de complicité de blanchiment au profit de trafiquants, de terroristes et de l'Iran.

Selon une enquête du Sénat américain dont les résultats ont été publiés en juillet dernier, HSBC avait fait preuve de « graves carences » dans les garde-fous contre le blanchiment d’argent, rappelle l’Agence France Presse (AFP). La banque avait conduit des opérations impliquant des milliards de dollars pour des barons de la drogue mexicains, des terroristes et des gouvernements sous sanctions, tels que l’Iran ou encore la Corée du Nord.

L’amende imposée à HSBC est la plus lourde de toute l’histoire, mais les analystes doutent qu’elle puisse avoir un effet dévastateur. HSBC s’y était bien préparée, opine Alastair McCaig de IG Markets de Londres.

« Bien-sûr, ce n’est pas une bonne nouvelle, mais cela dit, aux deuxième et troisième trimestres, HSBC a fait provision de 700 à 800 millions de dollars ; elle avait donc déjà alloué 1,5 milliard de dollars pour couvrir les pénalités financières qu'elle encourait aux États-Unis » fait valoir M. McCaig. Début novembre, les responsables de la banque britannique avaient d’ailleurs déclaré qu’ils s’attendaient à des pénalités encore plus élevées.

« HSBC a conclu un accord avec les autorités américaines dans le cadre d'investigations concernant des infractions aux lois sur les sanctions (frappant certaines entités criminelles ou assimilées) et la lutte contre le blanchiment d'argent », a annoncé la banque dans un communiqué, cité par l’AFP.

HSBC affirme avoir amélioré ses systèmes afin de prévenir tout blanchiment d’argent dans le futur.

La menace de poursuites criminelles aux États-Unis avaient fait planer une incertitude sur la banque. Ce problème est maintenant résolu, déclare Francis Lun, un responsable de la firme Lyncean Holdings.

« Cette amende ne va pas entraîner la faillite de la banque. Cela veut dit qu’elle perdra tout simplement ses profits d’un trimestre, donc il va falloir réviser les dividendes à la baisse et réduire les dépenses pour combler ce manque à gagner, mais cela n’aura pas un effet dévastateur. C’est le point capital » a estimé M. Lun.
Ce forum a été clos.
Commentaires
     
Il n'y a pas de commentaire dans ce forum. Soyez le premier à en poster.