samedi, octobre 25, 2014 Heure locale: 11:11

actualités

A Conakry, obsèques des militaires tués dans l'accident d'avion

Le président Alpha Condé a demandé aux officier resserrer les rangs pour faire de l’armée guinéenne une armée républicaine.

Des secouristes sur le site de l'accident, au Libéria (11 fév. 2013)
Des secouristes sur le site de l'accident, au Libéria (11 fév. 2013)
Poursuite du deuil national en Guinée, suite à l’accident d'avion près de Monrovia, au Libéria, dans lequel ont péri onze personnes dont le chef d’état-major de l’armée guinéenne, le général Souleymane Kéléfa Diallo.

Selon les média, les obsèques des onze militaires ont été organisées ce mercredi à Conakry, la capitale guinéenne. La cérémonie a été présidée par le commandant en chef des forces armées guinéennes, le Président Alpha Condé. Dans son allocution, M. Condé a demandé aux officier resserrer les rangs pour faire de l’armée guinéenne, une armée républicaine. Il a aussi remercié le gouvernement libérien et les responsables d’autres pays pour leurs condoléances.

Les dépouilles des militaires étaient arrivées mardi après-midi à Conakry, rapatriées par un avion des Nations Unies (ONU).

Alpha Condé (archives)Alpha Condé (archives)
x
Alpha Condé (archives)
Alpha Condé (archives)

Le ministre de l'Information libérien Lewis Brown a dit à la Voix de l’Amérique (VOA) que la cause de l'accident de lundi à Charlesville est encore sous investigation. Selon lui, la zone en question est généralement brumeuse en matinée à cette époque de l'année, ce qui entraine une faible visibilité.

Lundi, le gouvernement guinéen avait annoncé trois jours de deuil.
Plus Programmes Radio