jeudi, octobre 23, 2014 Heure locale: 08:02

Galerie Photos

Votre JavaScript est fermé et vous avez vieille version du Flash Player d'Adobe. Accédez au plus récent Flash Player.
  • La police et les ambulanciers transportent un soldat canadien blessé à Ottawa, Canada, le 22 octobre 2014..

  • Des agents de la GRC, armés jusqu'aux dents,  lancent un assaut à l'édifice du Parlement après une fusillade à Ottawa, le 22 Octobre 2014.

  • Un agent de la police d'Ottawa soulève le ruban de sécurité pour laisser les piétons quitter le centre-ville après une fusillade à Ottawa, le 22 Octobre 2014. REUTERS/Blair Gable

  • Les agents de la sécurité canadienne, armées jusqu'aux dents, gardent l’entrée de Langevin Block Hill après la fusillade à Ottawa, Canada, le 22 octobre 2014. REUTERS/Chris Wattie

  • Des agents de la GRC, armés jusqu'aux dents,  lancent un assaut à l'édifice du Parlement après une fusillade à Ottawa, le 22 Octobre 2014.

  • Les agents de police patrouillent près du monument canadien de la guerre après une fusillade à Ottawa, le 22 octobre 2014. REUTERS/Chris Wattie

  • Des agents de la GRC, armés jusqu'aux dents,  lancent un assaut à l'édifice du Parlement après une fusillade à Ottawa, le 22 Octobre 2014.

  • Des policiers se mettent à couvert à proximité du Parlement Hilll après une fusillade à Ottawa, Canada, le 22 octobre 2014. REUTERS/Chris Wattie

  • Un officier de police d'Ottawa en train de disperser des journalistes près du lieu de la fusillade, sur la rue  Metcalfe après une attaque meurtrière à Ottawa, le 22 octobre 2014.

  • Des agents de la Gendarmerie royale du Canada. armes à la main, gardent l'accès à l'entrée du Parlement après une fusillade à Ottawa, le 22 octobre 2014. REUTERS/Chris Wattie

  • Des agents de la police contrôlent la circulation autour du parlement après la fusillade à Ottawa, Canada, le 22 octobre 2014.

Un assaillant et un policier tués lors d'une fusillade à Ottawa

Les forces de sécurité canadiennes, armées jusqu'aux dents, patrouillent encore autour du monument national de la guerre, au parlement d'Ottawa, où un assaillant et un policier ont été tués au cours d'une fusillade. Les autorités mènent des enquêtes pour déterminer le mobile de l'attaque.

Plus Galerie Photos

Washington Forum

Votre JavaScript est fermé et vous avez vieille version du Flash Player d'Adobe. Accédez au plus récent Flash Player.
Washington Forum du 16.10.2014: mariage de la discordei
X
16.10.2014 19:00
Le débat fait toujours rage mais des observateurs croient voir un vent de changement sur deux fronts : l'Eglise catholique qui prône une attitude plus ouverte envers les homosexuels et la Cour suprême américaine qui ouvre la voie au mariage gay dans de nouveaux Etats. Jacques Aristide reçoit Albert Mianzoukouta, journaliste à Radio Vatican ; l’avocat Mark Hegedus, un Catholique marié avec son partenaire Chris Wilson ; et Dr Daniel Kapepula, pasteur au Christian Victory Center du Maryland. ----------Washington Forum : 30 minutes d'actualité africaine, américaine et internationale. Economie, politique, santé, religion, sports, science, multimédias: nos experts répondent à vos questions en direct, via des Live Remote, Skype, et par téléphone de Dakar à Johannesburg, en passant par le Caire, New York, Paris et Londres. Chaque jeudi à T.U. 1900-1930 Cette émission est diffusée en direct par satellite à l’intention des stations de télévision et radio partenaires de la VOA en Afrique francophone.

Washington Forum du 16.10.2014: mariage de la discorde

Jacques Aristide reçoit Albert Mianzoukouta, journaliste à Radio Vatican ; l’avocat Mark Hegedus, un Catholique marié avec son partenaire Chris Wilson ; et Dr Daniel Kapepula, pasteur au Christian Victory Center du Maryland.

Plus Washington Forum

Videos

Votre JavaScript est fermé et vous avez vieille version du Flash Player d'Adobe. Accédez au plus récent Flash Player.
Faut-il croire les autorités nigérianes sur le cessez-le-feu avec Boko Haram ?i
|| 0:00:00
...
 
🔇
X
22.10.2014 21:43
Les Nigérians se posent la question près d’une semaine après l’annonce du cessez-le-feu. Depuis cinq ans et le début de l’insurrection sanguinaire de Boko Haram, Abuja a multiplié les effets d’annonce concernant le groupe terroriste. Reportage de Nicolas Pinault.

Faut-il croire les autorités nigérianes sur le cessez-le-feu avec Boko Haram ?

Les Nigérians se posent la question près d’une semaine après l’annonce du cessez-le-feu. Depuis cinq ans et le début de l’insurrection sanguinaire de Boko Haram, Abuja a multiplié les effets d’annonce concernant le groupe terroriste. Reportage de Nicolas Pinault.

Plus Videos

Plus Programmes Radio