samedi, mars 28, 2015. 23:50 TU

Galerie Photos

Votre JavaScript est fermé et vous avez vieille version du Flash Player d'Adobe. Accédez au plus récent Flash Player.
  • Une vieille femme nigériane fait valider sa carte de vote à travers un lecteur d'empreintes digitales, avant de revenir voter plus tard dans la journée, dans la ville natale du candidat de l'opposition le général Muhammadu Buhari, en Daura, Nigeria samedi 28 mars 2015.
  • Le président Goodluck Jonathan du Nigeria place son votedans l’urne, dans sa paroisse d' Otuoke, dans l'État de Bayelsa, samedi 28 mars 2015.
  • Le candidat de l'opposition le général Muhammadu Buhari, au centre, arrive pour faire valider sa carte de vote à travers un lecteur d'empreintes digitales, avant de revenir voter plus tard dans la journée, dans sa ville natale de Daura, Nigeria Saturday, samedi 28 mars 2015.
  • Patience Jonathan, épouse du président du Nigeria, place son vote dans l’urne à Otuoke, dans l'État de Bayelsa, samedi 28 mars 2015.
  • Une vieille femme nigériane fait valider sa carte de vote à travers un lecteur d'empreintes digitales, avant de revenir voter plus tard dans la journée, dans la ville natale du candidat de l'opposition le général Muhammadu Buhari, en Daura, Nigeria samedi 28 mars 2015.
  • Un homme cherche son nom sur une liste avant de s'enregistrer et de voter en plaçant son bulletin de vote dans l'urne plus tard dans la journée à Lagos, au Nigeria, samedi 28 mars 2015.
  • Des électeurs nigérians, en file, attendent de voter samedi 28 mars 2015.
     
  • Des personnes déplacées suite aux attaques des combattants islamistes, en file  pour être enregistrées avant de voter, à Yola, Nigeria, samedi 28 mars 2015.
  • Une petite fille nigériane de la tribu Hausa se tient près de la file où sa mère est alignée avec d’autres électeurs, attendant la validation de leur carte de vote, à un bureau de vote situé dans une école islamique de Daura, ville natale du candidat de l'opposition le général Muhammadu Buhari, samedi 28 mars 2015.
  • Mains levées, des personnes déplacées suite aux attaques des combattants islamistes s’apprêtent à passer au point de contrôle de la sécurité avant de voter, à Yola, au Nigeria, samedi 28 mars 2015.
  • Un agent électoral scanne l'empreinte du pouce d’une électrice avec un appareil dans un bureau de vote au début des élections générales en Daura, au nord-ouest du Nigeria, samedi 28 mars 2015.
  • De jeunes filles nigérianes de la tribu des Hausa attendent leurs mères qui font la queue pour valider leurs cartes de vote, à un bureau de vote dans une école islamique de Daura, le nord du Nigeria, samedi 28 mars 2015.
  • Des personnes déplacées suite aux attaques des combattants islamistes, en file  pour être enregistrées avant de voter, à Yola, Nigeria, samedi 28 mars 2015.
  • Des centaines de Nigérians font la queue devant un bureau de vote à la périphérie de la capitale Abuja, en attendant de voter lors de l’élection présidentielle du 28 mars 2015.
  • Des policiers nigérians surveillent alors que les électeurs en queue attendent de voter à Kaduna, au Nigeria samedi 28 mars 2015.
  • Des agents de la Commission électorale nationale indépendante transportent sur la tête du matériel électoral sous haute sécurité des chars de l’armée aux bureaux de vote d’Otuoke, dans l'État de Bayelsa samedi 28 mars 2015.
  • Le président Goodluck Jonathan du Nigeria (C) et sa femme saluent de la main des électeurs en file, attentant de voter à Otuoke, dans l'État de Bayelsa, le 28 mars 2015.

Nigéria: au moins sept tués dans l'attaque de deux bureaux de vote par des islmistes

Selon un habitant et un responsable du scrutin, sept personnes ont été tuées samedi après l'ouverture de deux bureaux de vote quand des hommes armés ont attaqué les villages de Birin Bolawa et Birin Funali, dans l'Etat de Gombe dans le nord-est. Les témoins affirment avoir entendu les assaillants déclarer: "On ne vous avait pas dit de rester à distance de l'élection?"

Plus Galerie Photos

Washington Forum

Votre JavaScript est fermé et vous avez vieille version du Flash Player d'Adobe. Accédez au plus récent Flash Player.
Washington Forum du 26.03.15 : Nigeria, des élections dans l’incertitudei
X
26.03.2015 19:00
L’émission est consacrée cette semaine aux élections présidentielle et législatives nigérianes. Après un report très critiqué, le pays le plus peuplé d’Afrique se rend aux urnes samedi 28 mars. Insécurité, économie et corruption : les enjeux sont énormes mais ont-ils vraiment dominé la campagne électorale ? Jacques Aristide reçoit, en direct d’Abuja, Chris Fomunyoh, directeur régional pour l'Afrique au National Democratic Institute ; Anne Look, l’envoyée spéciale de la VOA au Nigeria ; et sur le plateau à Washington, Mireil Dieupe, spécialiste en résolution de conflits. ----- Washington Forum : 30 minutes d'actualité africaine, américaine et internationale. Economie, politique, santé, religion, sports, science, multimédias: nos experts répondent à vos questions en direct, via des Live Remote, Skype, et par téléphone de Dakar à Johannesburg, en passant par le Caire, New York, Paris et Londres. Chaque jeudi à T.U. 1900-1930 Cette émission est diffusée en direct par satellite à l’intention des stations de télévision et radio partenaires de la VOA en Afrique francophone.

Washington Forum du 26.03.15 : Nigeria, des élections dans l’incertitude

Jacques Aristide reçoit, en direct d’Abuja, Chris Fomunyoh, directeur régional pour l'Afrique au National Democratic Institute ; Anne Look, l’envoyée spéciale de la VOA au Nigeria ; et sur le plateau à Washington, Mireil Dieupe, spécialiste en résolution de conflits.

Plus Washington Forum

Videos

Votre JavaScript est fermé et vous avez vieille version du Flash Player d'Adobe. Accédez au plus récent Flash Player.
Brice Robin, le procureur de la République de Marseillei
|| 0:00:00
...  
🔇
X
26.03.2015 17:25
"Le copilote, par abstention volontaire, a refusé d'ouvrir la porte de la cabine de pilotage au commandant de bord et a actionné le bouton commandant la perte d'altitude, pour une raison que nous ignorons totalement mais qui peut s'analyser comme une volonté de détruire l'avion", selon Brice Robin.

Brice Robin, le procureur de la République de Marseille

"Le copilote, par abstention volontaire, a refusé d'ouvrir la porte de la cabine de pilotage au commandant de bord et a actionné le bouton commandant la perte d'altitude, pour une raison que nous ignorons totalement mais qui peut s'analyser comme une volonté de détruire l'avion", selon Brice Robin.

 

 

 

Plus Videos

Plus
  • Le Monde Aujourd'hui
    30 min

    Le Monde Aujourd'hui

    Interviews, reportages de nos envoyés spéciaux et de nos correspondants,...

  • Le Monde Aujourd'hui
    30 min

    Le Monde Aujourd'hui

    Interviews, reportages de nos envoyés spéciaux et de nos correspondants,...

  • Le Monde Aujourd'hui
    30 min

    Le Monde Aujourd'hui

    Le Monde aujourd'hui, édition pour l'Afrique de l'Ouest, une information de...

  • Le Monde Aujourd'hui
    30 min

    Le Monde Aujourd'hui

    Interviews, reportages de nos envoyés spéciaux et de nos correspondants,...

Plus Programmes Radio

Vous voulez plus d'infos de VOA Afrique ?